Jour 6 : Prière pour Cédric LECORDIER

Nous vous proposons de prier le Seigneur afin qu’il donne à la Compagnie de Jésus, et spécialement à ses ordinands, la grâce d’accomplir fidèlement la mission reçue de Lui et de son Église

En ce sixième jour de notre neuvaine, nous prions spécialement pour Cédric LECORDIER, jésuite mauricien de la province d’Europe Occidentale Francophone, qui sera ordonné diacre par Mgr Theodoros Kodidis, Archevêque d’Athènes, le samedi 13 mai 2023, en compagnie de 7 autres compagnons jésuites.  

Je fais un signe de croix pour me mettre en présence du Seigneur. 
Je récite la prière préparatoire (A) et prends le temps d’accueillir la présence du Seigneur. 

Je demande à Dieu notre Seigneur sa grâce pour que toutes mes intentions, actions et opérations soient purement ordonnées au service et à la louange de sa divine Majesté.
[Exercices spirituels, n. 46]

Je prie avec la prière du jour pour soutenir l’ordinand qui m’est spécialement recommandé aujourd’hui  : 

Cédric est né en 1989 à Maurice. Enfant unique, il est très tôt encouragé à agrandir « l’espace de sa tente »: il appellera « frères » ses cousins, ses voisins, et plus tard ses compagnons scouts, ses camarades de classe. « Seigneur Jésus, apprenez-nous à être généreux… », « Cheers to you College Saint-Esprit… »: les refrains de la prière scoute, attribuée à Saint Ignace, et de l’Hymne du Collège rythment son adolescence et aiguisent son sens de l’appartenance. En 2008, une bourse d’étude l’envoie à l’Université de Melbourne, en Australie: ce sera l’apprentissage de la vie d’adulte, avec ses joies et ses épreuves qui ouvrent à la rencontre personnelle avec le Christ. En 2011, Cédric revient à Maurice pour discerner sa vocation auprès des jésuites et rejoint alors la rédaction du journal Le Mauricien. Il entre au noviciat de Lyon en 2013. En neuf ans de Compagnie, il s’épanouit dans les études de théologie et dans les activités apostoliques: dans la pastorale des jeunes à St Denis, puis comme éducateur au collège Saint-Mauront, à Marseille. 

Durant cette neuvaine, je souhaite par vos prières me confier à l’intercession de St Pierre Claver, jésuite et du bienheureux Jacques Désiré Laval, spiritain. Le jésuite Pierre Claver et le spiritain Jacques-Désiré Laval sont quasi jumeaux en sainteté ! Fêtés le 9 septembre, ils sont « apôtres des esclaves »: Claver en Nouvelle-Grenade au XVIe s., Laval à Maurice au XIXe. Depuis 1896, Claver est le patron de la mission universelle auprès des Noirs. Laval, son cadet, sera béatifié en 1979 par Jean-Paul II qui écrit alors : « Que son exemple encourage tous ceux qui s’efforcent de bâtir un monde fraternel, exempt de préjugés raciaux ! »  

Pour moi, le « diaconat en vue du sacerdoce » prête à confusion. S’agit-il d’une ordination de transition vers la prêtrise? Je me dis plutôt que chaque prêtre est d’abord et avant tout diacre, c’est-à-dire serviteur à la suite de ce Christ laveur de pieds et sauveur de la fête, comme à Cana. C’est sur la pierre de fondation du service que repose le sacerdoce. Curé, doyen, évêque, pape : tous des diacres! Que la vocation diaconale nous préserve de toute dérive cléricale.  

C’est pourquoi je me confie à votre prière et spécialement à l’intercession de Saint Pierre Claver et du Bienheureux Jacques-Désiré Laval en vous confiant cette intention: le Christ s’est vidé de lui-même, il a abandonné son rang pour prendre dans sa chair la plaie de nos divisions (Phil. 2, 6-11). Avec les pères Claver et Laval, demandons au Seigneur le courage de le suivre dans son abaissement, pour affronter les traumatismes de notre Histoire et ouvrir un espace pour la parole: entre descendants d’esclaves et descendants d’esclavagistes, entre expropriés et propriétaires. Seigneur Jésus, guéris nos mémoires.  

Je prie. Avant de poursuivre, je me laisse interpeller par ce que je viens de lire et de prier. Je prends le temps d’accueillir, goûter et sentir ce que cette prière fait en moi. Je peux en parler au Seigneur et exprimer les intentions particulières que cela m’inspire. 

Je récite le Notre Père (B) (1 Pater). 

Je prie aussi Marie, Mère de la Compagnie de Jésus, afin qu’elle intercède auprès de son Fils et obtienne à la Compagnie de Jésus de nouveaux compagnons et, spécialement à Cédric, la grâce d’accomplir fidèlement la mission reçue du Christ et de son Église. Je récite une dizaine de Je vous salue, Marie (C) (10 Ave).

Je remercie le Seigneur pour ce temps passé avec Lui (colloque) puis, reprenant les mots de St Ignace de Loyola, fondateur de la Compagnie de Jésus, je récite la prière finale (E) et termine par le signe de croix. 

Seigneur Jésus 
Apprenez-nous à être généreux, 
A Vous servir comme Vous le méritez 
A donner sans compter, 
A combattre sans souci des blessures, 
A travailler sans chercher le repos, 
A nous dépenser, sans attendre d’autre récompense, 
que celle de savoir que nous faisons Votre Sainte Volonté.
Amen. 


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (1) in /home/mfdqggp/dev/wp-includes/functions.php on line 5420

Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (1) in /home/mfdqggp/dev/wp-includes/functions.php on line 5420

Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (1) in /home/mfdqggp/dev/wp-content/plugins/complianz-gdpr/class-cookie-blocker.php on line 441