Jour 5 : Prière pour Émile GEBRAIEL

Nous vous proposons de prier le Seigneur afin qu’il donne à la Compagnie de Jésus, et spécialement à ses ordinands, la grâce d’accomplir fidèlement la mission reçue de Lui et de son Église

En ce cinquième jour de notre neuvaine, nous prions spécialement pour Émile GEBRAIEL, jésuite égyptien de la province du Proche-Orient, qui sera ordonné diacre par Mgr Theodoros Kodidis, Archevêque d’Athènes, le samedi 13 mai 2023, en compagnie de 7 autres compagnons jésuites.  

Je fais un signe de croix pour me mettre en présence du Seigneur. 
Je récite la prière préparatoire (A) et prends le temps d’accueillir la présence du Seigneur. 

Je demande à Dieu notre Seigneur sa grâce pour que toutes mes intentions, actions et opérations soient purement ordonnées au service et à la louange de sa divine Majesté.
[Exercices spirituels, n. 46]

Je prie avec la prière du jour pour soutenir l’ordinand qui m’est spécialement recommandé aujourd’hui  : 

Émile est né en 1986 en Égypte. Il est le 5e d’une famille copte catholique de 6 enfants dont le benjamin Joseph est aussi jésuite. Sa famille et sa paroisse jouent un rôle très important dans sa vocation. La première l’a élevé dans la foi et l’amour de l’Église, et c’est le curé de sa paroisse qui lui a suggéré de s’intéresser à la Compagnie de Jésus lorsqu’il a commencé à réfléchir à sa vocation. Grâce aux Exercices Spirituels et les écrits spirituels de jésuites, Émile a passé 2 ans de discernement avant de rejoindre la Compagnie en 2010, au terme de ses études d’ingénieur. Il a étudié la philosophie et la civilisation arabe à l’Université St Joseph au Liban, et il travaillait aussi comme aumônier à l’Université Libanaise. Il a effectué sa régence au Collège de la Sainte Famille au Caire. Envoyé au Centre Sèvres, à Paris, en 2018, pour étudier la théologie, il y a terminé le premier cycle de théologie, et poursuit avec un deuxième cycle de théologie systématique. En 13 ans dans la Compagnie, l’accompagnement spirituel lui est apparu comme une mission essentielle, tandis que la rencontre de pauvres et souffrants lui apprend à davantage ouvrir les yeux pour contempler le Crucifié et attendre sa Résurrection, en travaillant à la réconciliation et à la justice.   

Durant cette neuvaine, je souhaite par vos prières me confier à l’intercession du P. Nicolas Kluiters S.J., serviteur de Dieu. Nicolas s’était engagé au sein de la population pauvre de la Békaa au Liban, dont il partageait intimement la vie. Il est un modèle d’espoir dans des situations difficiles, un modèle de travail pour le développement et un modèle de combat contre la pauvreté. Il désirait être un homme de paix, voulant combattre tout ce qui divise les hommes, et cela par l’annonce de l’Évangile, en paroles et en action. Nicolas fut martyrisé le 14 mars 1985 en raison de sa foi et de sa charité. Il est devenu, selon sa propre expression, « l’engrais de la terre délaissée de la Békaa ». 

Pour moi, le diaconat est une étape de plus pour aimer le Christ et le suivre sur le chemin de service auquel j’ai consacré ma vie. Le diaconat signifie proclamer l’Évangile en paroles et en actes, en prenant soin des plus pauvres et plus fragiles. 

C’est pourquoi je me confie à votre prière, et spécialement à l’intercession du serviteur de Dieu, le P. Nicolas Kluiters S.J, en vous confiant cette intention: dans notre monde marqué aujourd’hui par les guerres et les crises économiques, qui affectent particulièrement les plus pauvres, nous supplions le Seigneur qu’il nous donne la paix et l’espérance, et nous envoie des artisans de Paix. Seigneur, tu nous a promis de nouveaux cieux et une nouvelle terre dans lesquels habitera la justice (2 P 3,13), donne nous ta grâce pour que nous travaillions à transformer notre monde à leur image, à l’exemple de Nicolas Kluiters. 

Je prie. Avant de poursuivre, je me laisse interpeller par ce que je viens de lire et de prier. Je prends le temps d’accueillir, goûter et sentir ce que cette prière fait en moi. Je peux en parler au Seigneur et exprimer les intentions particulières que cela m’inspire. 

Je récite le Notre Père (B) (1 Pater). 

Je prie aussi Marie, Mère de la Compagnie de Jésus, afin qu’elle intercède auprès de son Fils et obtienne à la Compagnie de Jésus de nouveaux compagnons et, spécialement à Emile, la grâce d’accomplir fidèlement la mission reçue du Christ et de son Église. Je récite une dizaine de Je vous salue, Marie (C) (10 Ave).

Je remercie le Seigneur pour ce temps passé avec Lui (colloque) puis, reprenant les mots de St Ignace de Loyola, fondateur de la Compagnie de Jésus, je récite la prière finale (E) et termine par le signe de croix. 

Seigneur Jésus 
Apprenez-nous à être généreux, 
A Vous servir comme Vous le méritez 
A donner sans compter, 
A combattre sans souci des blessures, 
A travailler sans chercher le repos, 
A nous dépenser, sans attendre d’autre récompense, 
que celle de savoir que nous faisons Votre Sainte Volonté.
Amen. 


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (1) in /home/mfdqggp/dev/wp-includes/functions.php on line 5420

Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (1) in /home/mfdqggp/dev/wp-includes/functions.php on line 5420

Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (1) in /home/mfdqggp/dev/wp-content/plugins/complianz-gdpr/class-cookie-blocker.php on line 441