Jour 4 : Prière pour Olivier DEWAVRIN

Nous vous proposons de prier le Seigneur afin qu’il donne à la Compagnie de Jésus, et spécialement à ses ordinands, la grâce d’accomplir fidèlement la mission reçue de Lui et de son Église

En ce quatrième jour de notre neuvaine, nous prions spécialement pour Olivier DEWAVRIN, jésuite français de la province d’Europe Occidentale Francophone, qui sera ordonné diacre par Mgr Theodoros Kodidis, Archevêque d’Athènes, le samedi 13 mai 2023, en compagnie de 7 autres compagnons jésuites.  

Je fais un signe de croix pour me mettre en présence du Seigneur. 
Je récite la prière préparatoire (A) et prends le temps d’accueillir la présence du Seigneur. 

Je demande à Dieu notre Seigneur sa grâce pour que toutes mes intentions, actions et opérations soient purement ordonnées au service et à la louange de sa divine Majesté.
[Exercices spirituels, n. 46]

Je prie avec la prière du jour pour soutenir l’ordinand qui m’est spécialement recommandé aujourd’hui  : 

Deuxième d’une famille de 6 enfants, Olivier a grandi entre Rennes, Tahiti, Rouen et Paris. Parce qu’il aime comprendre le monde et se réjouir de sa diversité, il a étudié la biologie. Il est compagnon de Jésus depuis 10 ans, par amour de Dieu et des plus petits, pour lesquels Il s’est incarné. Ses études de philosophie et de théologie l’aident à comprendre davantage le monde, pour mieux y vivre. Que ce soit en maraudes, en aumônerie de prison ou au service des personnes exilées (avec JRS France), Olivier cherche à aimer et servir le Dieu qui se rend présent en tous. Il désire toujours mieux collaborer à l’agir de Dieu, qui est tendre, intelligent et plein d’humour. S’il n’est pas bon cuisinier, Olivier est un bon convive: il aime rire. La vie communautaire, avec ses hauts et ses bas, lui en donne chaque jour l’occasion. Pipelette, il s’intéresse à toutes les discussions, mais il préfère discuter en faisant la vaisselle que de se lancer dans de grandes considérations désincarnées. 

Durant cette neuvaine, je souhaite par vos prières me confier à l’intercession du saint jésuite Jean-François Régis. Né en 1597, Jean-François Régis devient jésuite à 15 ans. Malgré son désir d’évangéliser le Canada, ses supérieurs l’envoyèrent en mission dans le Vivarais (France). Il parcourut donc les campagnes, prêchant et ramenant la concorde entre catholiques et protestants. Au Puy, il fonda plusieurs œuvres de charité. C’est donc un apôtre de la parole autant que de la charité, ou plutôt c’est un apôtre de la Parole car c’est un serviteur des Hommes. Toujours accompagné d’un frère jésuite, il ne fut pas un héros solitaire, mais un homme doux et attentif à ce dont les autres sont porteurs.  

Pour moi, le diaconat est d’abord une mission reçue de l’Église. Jean-François Régis ne fut pas envoyé au Canada mais en France, où son obéissance lui permit de semer des germes de paix. Le diaconat est aussi une mission de service: service de la Parole et service des vivants. Car la Parole nous envoie vers nos frères, qui en retour nous aident à vivre de l’Évangile. Comme diacre, être envoyé au JRS, c’est incarner l’Église qui se rend proche des personnes exilées, car ils ont de la valeur à ses yeux.  

C’est pourquoi je me confie à votre prière, et spécialement à l’intercession de St Jean-François Régis, en vous confiant cette intention :   

– Prions pour les personnes exilées. Pour que ne se casse pas en eux le ressort qui les aide à continuer de vivre, d’avancer, de s’intégrer et d’espérer.  
– Prions aussi pour celles et ceux qu’ils ont laissé au pays et pour les personnes qu’ils et elles rencontrent sur leur route.  
– Prions enfin pour les personnes qui contribuent à leur intégration et pour celles et ceux qui œuvrent en faveur de la création d’un monde où chacun peut croître en mettant ses talents au service de tous.  

Je prie. Avant de poursuivre, je me laisse interpeller par ce que je viens de lire et de prier. Je prends le temps d’accueillir, goûter et sentir ce que cette prière fait en moi. Je peux en parler au Seigneur et exprimer les intentions particulières que cela m’inspire. 

Je récite le Notre Père (B) (1 Pater). 

Je prie aussi Marie, Mère de la Compagnie de Jésus, afin qu’elle intercède auprès de son Fils et obtienne à la Compagnie de Jésus de nouveaux compagnons et, spécialement à Olivier, la grâce d’accomplir fidèlement la mission reçue du Christ et de son Église. Je récite une dizaine de Je vous salue, Marie (C) (10 Ave).

Je remercie le Seigneur pour ce temps passé avec Lui (colloque) puis, reprenant les mots de St Ignace de Loyola, fondateur de la Compagnie de Jésus, je récite la prière finale (E) et termine par le signe de croix. 

Seigneur Jésus 
Apprenez-nous à être généreux, 
A Vous servir comme Vous le méritez 
A donner sans compter, 
A combattre sans souci des blessures, 
A travailler sans chercher le repos, 
A nous dépenser, sans attendre d’autre récompense, 
que celle de savoir que nous faisons Votre Sainte Volonté.
Amen. 


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (1) in /home/mfdqggp/dev/wp-includes/functions.php on line 5420

Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (1) in /home/mfdqggp/dev/wp-includes/functions.php on line 5420

Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (1) in /home/mfdqggp/dev/wp-content/plugins/complianz-gdpr/class-cookie-blocker.php on line 441