Prière & vidéo : Conséquences climatiques à Madagascar

Avant de regarder la vidéo, je prends le temps d’entrer en prière.

Je trouve la position juste pour mon corps dans ce temps de prière. Je cherche à me tenir présent, en éveil. Ainsi “arrivé”, je prends le temps de me mettre en présence du Seigneur, par un chant, un verset biblique, une inclinaison du corps. Puis je lui demande sa grâce. Ici ce pourrait être celle de l’attention aux plus fragiles, qu’ils soient proches ou plus éloignés de moi.

“Seigneur, donne moi la grâce de te reconnaître dans chacun de ces plus petits qui sont mes frères”.

Je regarde une première fois la vidéo.

Quelles émotions me traversent après avoir regardé cette vidéo ? Tristesse, crainte, indifférence, colère… ?

Je prends le temps de recevoir ces émotions et de les nommer devant le Seigneur.

Je regarde une seconde fois la vidéo

Est-ce qu’une image me touche particulièrement ?
Est-ce que je retiens un visage, une situation ? Je les confie au Seigneur.

“Le changement climatique affecte plus fortement les pays les plus pauvres, et au sein de ceux-ci, les personnes les plus marginalisées. C’est une grave injustice que le changement climatique affecte les pays qui ont le moins contribué au changement climatique lui-même”.

De nombreuses voix, dont celle du pape François, ont dénoncé à plusieurs reprises la “globalisation de l’indifférence” :
Est-ce que je me laisse toucher par ce qui se passe loin de chez moi ?
Est-ce que je suis conscient que ma consommation peut avoir un impact sur des personnes à l’autre bout du globe ?
Est-ce que je me reconnais prochain de celui qui est loin ?

Je confie ces réponses au Seigneur et lui demande d’élargir mon cœur pour grandir dans cet amour universel.

Le témoignage des enfants affectés par la sécheresse touche particulièrement les personnes qui sont allées sur place. Derrière les chiffres et les faits sur la pauvreté, il y a des personnes, des histoires à connaître.
Est ce que je prends le temps de la rencontre avec des personnes marginalisées ? Qui sont les plus petits dont je suis proche ?
Je peux demander au Seigneur une attention particulière aux plus petits.

La vidéo termine en indiquant les nombreux moyens d’actions qui peuvent être mis en œuvre pour améliorer la situation à Madagascar et la mobilisation des jeunes comme une source d’espoir.
Qu’est-ce qui autour de moi me donne de l’espérance pour ne pas tomber dans la résignation face aux défis sociaux et écologiques ?
A quoi ai-je envie de contribuer ?
Je confie au Seigneur ce qui me vient, je lui demande la grâce de me montrer comment je peux aussi être porteur d’Espérance.

Je termine mon temps de prière en parlant au Seigneur de ce qui est venu à mon esprit et dans mon cœur durant ce temps avec lui.

Pour conclure cette prière, je peux lui demander le courage d’agir en faveur des plus pauvres cette semaine et d’y trouver de la joie.
Par exemple en prenant le soin d’une relation avec un plus petit qui est proche de moi (une personne âgée, une personne sans-abri, une personne malade…)
En soutenant financièrement ou bénévolement une association qui œuvre contre les inégalités ou la faim dans le monde.
Ou en confiant quotidiennement dans la prière une situation de souffrance dans le monde.

Je finis avec le “Notre Père…”


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (1) in /home/mfdqggp/dev/wp-includes/functions.php on line 5420

Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (1) in /home/mfdqggp/dev/wp-includes/functions.php on line 5420

Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (1) in /home/mfdqggp/dev/wp-content/plugins/complianz-gdpr/class-cookie-blocker.php on line 441