Chercher et trouver Dieu en toutes choses avec Vie chrétienne

Chez Ignace, la recherche de Dieu en toutes choses est fondatrice. Aucune dimension de l’existence n’est exclue de cette recherche qui a pour but d’unifier notre vie sous le regard et à la suite du Christ. La spiritualité ignatienne propose notamment la relecture de vie et le discernement pour y parvenir explique, Christelle Javary dans Vie Chrétienne. Cet article est à retrouver en intégralité en cliquant ici.


Chercher et trouver Dieu en toutes choses
, donc d’abord dans notre vie ordinaire, est l’une des caractéristiques de la spiritualité ignatienne. Cette disposition du cœur s’appuie sur l’expérience de vie de saint Ignace, comme le rapporte le père Jérôme Nadal, l’un des premiers compagnons jésuites, très proche d’Ignace. Il sut en particulier le convaincre de partager l’histoire de sa vie, ce que nous appelons aujourd’hui Le Récit du pèlerin. « Par un privilège insigne, le Père Ignace vécut cette manière de prier d’une façon très particulière. Et en outre, en toutes choses, actions, conversations, comme s’il sentait et contemplait la présence de Dieu et le goût des choses spirituelles, il était contemplatif dans l’action même. Ce qu’il avait coutume d’exprimer par ces mots : “Il faut trouver Dieu en toutes choses” ».

Dans la même lignée, le P. Nadal écrit lui-même dans son journal spirituel : « Je ne veux pas que tu sois spirituel et dévot seulement lorsque tu célèbres la messe ou quand tu es en oraison ; je veux que tu sois dévot et spirituel lorsque tu te consacres à une activité, afin que brille dans tes œuvres elles-mêmes une pleine force de l’esprit, de la grâce et de la dévotion ».

Autrement dit, il n’y a pas dans notre vie, d’un côté des activités qui seraient par nature spirituelles et tournées vers Dieu (prier, aller à la messe, faire une retraite, relire sa journée, participer à une réunion CVX…) et de l’autre, des activités « profanes », sans rapport avec Dieu, mais nécessaires à la vie ordinaire (travailler, s’occuper de sa famille, faire la cuisine ou le ménage, prendre le bus…). Dieu nous a créés entiers, il ne nous découpe pas en rondelles ! Notre vie tout entière l’intéresse.
« Trouver Dieu en toutes choses », c’est la Bonne Nouvelle de l’ici et maintenant : c’est là que le Seigneur nous attend et nous rejoint. Comme disait le P. Gustave Martelet, jésuite : « Il n’y a que deux moments importants dans notre vie, maintenant et à l’heure de notre mort ».

Cet article écrit par Christelle Javary est extrait de la revue Vie Chrétienne N°56 parue en novembre 2018., il est à retrouver en intégralité sur leur site internet


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (1) in /home/mfdqggp/dev/wp-includes/functions.php on line 5420

Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (1) in /home/mfdqggp/dev/wp-includes/functions.php on line 5420

Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (1) in /home/mfdqggp/dev/wp-content/plugins/complianz-gdpr/class-cookie-blocker.php on line 441