Ai-je besoin d’un accompagnement spirituel ?

Une méditation pour discerner mon besoin d’accompagnement

Lire la méditation

Je me prépare à vivre ce temps de prière en m’installant et en me tournant intérieurement vers Dieu, présent dans tout l’univers et jusque au plus profond de mon cœur. Si le cadre le permet je trace sur moi un grand signe de croix : Au nom du Père, et du Fils et du Saint Esprit. Amen

Je demande au Seigneur de remplir mon cœur de sa sagesse pour accueillir mon désir et mon besoin de bénéficier ou non d’un accompagnement.

Lecture tirée de l’évangile de Luc, au chapitre 24

Le même jour, deux disciples faisaient route vers un village appelé Emmaüs, à deux heures de marche de Jérusalem,
et ils parlaient entre eux de tout ce qui s’était passé.
Or, tandis qu’ils s’entretenaient et s’interrogeaient, Jésus lui-même s’approcha, et il marchait avec eux.
Mais leurs yeux étaient empêchés de le reconnaître.
Jésus leur dit : « De quoi discutez-vous en marchant ? » Alors, ils s’arrêtèrent, tout tristes.
L’un des deux, nommé Cléophas, lui répondit : « Tu es bien le seul étranger résidant à Jérusalem qui ignore les événements de ces jours-ci. »
Il leur dit : « Quels événements ? » Ils lui répondirent : « Ce qui est arrivé à Jésus de Nazareth, cet homme qui était un prophète puissant par ses actes et ses paroles devant Dieu et devant tout le peuple: comment les grands prêtres et nos chefs l’ont livré, ils l’ont fait condamner à mort et ils l’ont crucifié.
Nous, nous espérions que c’était lui qui allait délivrer Israël. Mais avec tout cela, voici déjà le troisième jour qui passe depuis que c’est arrivé.
À vrai dire, des femmes de notre groupe nous ont remplis de stupeur. Quand, dès l’aurore, elles sont allées au tombeau, elles n’ont pas trouvé son corps ; elles sont venues nous dire qu’elles avaient même eu une vision : des anges, qui disaient qu’il est vivant.
Quelques-uns de nos compagnons sont allés au tombeau, et ils ont trouvé les choses comme les femmes l’avaient dit ; mais lui, ils ne l’ont pas vu. »
Il leur dit alors : « Esprits sans intelligence ! Comme votre cœur est lent à croire tout ce que les prophètes ont dit !
Ne fallait-il pas que le Christ souffrît cela pour entrer dans sa gloire ? »
Et, partant de Moïse et de tous les Prophètes, il leur interpréta, dans toute l’Écriture, ce qui le concernait.
Quand ils approchèrent du village où ils se rendaient, Jésus fit semblant d’aller plus loin.
Mais ils s’efforcèrent de le retenir : « Reste avec nous, car le soir approche et déjà le jour baisse. » Il entra donc pour rester avec eux.
Quand il fut à table avec eux, ayant pris le pain, il prononça la bénédiction et, l’ayant rompu, il le leur donna.
Alors leurs yeux s’ouvrirent, et ils le reconnurent, mais il disparut à leurs regards.
Ils se dirent l’un à l’autre : « Notre cœur n’était-il pas brûlant en nous, tandis qu’il nous parlait sur la route et nous ouvrait les Écritures ? »
À l’instant même, ils se levèrent et retournèrent à Jérusalem. Ils y trouvèrent réunis les onze Apôtres et leurs compagnons, qui leur dirent :
« Le Seigneur est réellement ressuscité : il est apparu à Simon-Pierre. »
À leur tour, ils racontaient ce qui s’était passé sur la route, et comment le Seigneur s’était fait reconnaître par eux à la fraction du pain.

Textes liturgiques © AELF, Paris

« Deux disciples faisaient route ».

Un accompagnement est un chemin à deux, où l’on marche côte à côte avec un accompagnateur. Et c’est dans ce cheminement que Dieu nous rejoint. Un instant je fais mémoire des moments où je me suis senti accompagné. Je laisse remonter les bienfaits ressentis.

« De quoi discutez-vous en marchant ? »

Je regarde Jésus poser des questions avec délicatesse, faire mine de partir, secouer les marcheurs avec vigueur, « votre cœur est lent à Croire » dit-il. Pour ma part, quelles sont les questions qui habitent mon cœur actuellement ? Sur quels points aimerais-je être écouté et interpellé ?

« Reste avec nous, car le soir approche et déjà le jour baisse. »

Les disciples invitent cet inconnu qui a su les écouter à rester davantage avec eux. En regardant autour de moi, quelles pourraient être des personnes ressources pour m’écouter et m’accompagner ?

J’écoute de nouveau ce récit des disciples d’Emmaüs.

Ayant réécouté ce passage, vient le temps de parler à Dieu comme un ami parle à un ami. Ai-je un point clair qui m’inciterait à demander un accompagnement ? Quels élans ou freins est-ce que je ressens ? J’en parle à Dieu et prends le temps de l’écouter dans le silence.

Notre Père
Notre Père, qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation
mais délivre-nous du Mal.
Amen

Crédits :
Un rayo de luz de Bosques de mi mente interprété par Bosques de mi mente
«Nueve Días de invierno» © Creative Commons by-nc-sa license from Magnatunes voir la licence de Magnatune
Light’s return de Kourosh Dini interprété par Kourosh Dini
«Calm» © Creative Commons by-nc-sa license from Magnatunes voir la licence de Magnatunes

Photo by David Marcu on Unsplash

Les tags associés

  • Accompagnateur
  • Accompagnement
  • Méditation
  • spiritualité ignatienne

Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (1) in /home/mfdqggp/dev/wp-includes/functions.php on line 5420

Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (1) in /home/mfdqggp/dev/wp-includes/functions.php on line 5420

Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (1) in /home/mfdqggp/dev/wp-content/plugins/complianz-gdpr/class-cookie-blocker.php on line 441